anarchie Index du Forum


La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    anarchie Index du Forum -> Anarchie -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Jeu 29 Avr - 09:31 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Bonjour,

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. L'apothéose d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés et ses lobbies.

Le Terrien ne se sortira pas de cette impasse avec encore plus de Science, encore plus de matérialité ; il est déjà au summum de la matérialité. Il en sortira avec autre chose que de la matérialité. Avec de la métamatérialité.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Science est mécanique mais intrinsèquement myope.
La Croyance est clairvoyante mais intrinsèquement paralytique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance. Elle avance au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance, elle marginalise le moteur Science. L'évolution humaine n'avance pas. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.

La Science est un moteur. Elle a pour rôle de faire avancer le véhicule évolution humaine. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle n'en a pas les moyens et les outils matériels. Elle est soumise aux preuves matérielles et à la performance de ses outils matériels.

La Croyance est un gouvernail. Elle n'a pas un rôle de motricité comme la Science. Elle a un rôle de guide.  Elle n'est pas tributaire des preuves matérielles ni de la performance des outils matériels. Ses preuves sont intelligentes. Son outil est métamatériel : l'intelligence. La performance de l'intelligence permet de sonder le fin fond de notre univers de matière. Elle peut aussi en sortir. De cette position stratégique, elle visionne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

La Croyance est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science , ses dérivés et ses lobbies l'ont mené. La Science en est incapable. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !!

Faire forcer le mur dérèglement climatique par le moteur Science ne sert à rien. Plus la Science force, plus le mur se renforce !!

Le dérèglement climatique est infranchissable !

La seule issue pour l'évolution du Terrien est une manoeuvre de recul. Un repli raisonnable.

C'est une manoeuvre délicate. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul.  Le guide Croyance doit être sur et fort. Le moteur Science en petite vitesse et à ses ordres.

Une fois la manoeuvre de recul réussit,  la Croyance fera tourner l'évolution du Terrien. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime . Si le véhicule évolution humaine est guidé dans le bon chemin par le guide Croyance, le moteur Science peut être remis à plein régime en marche avant.

Le Terrien savait que se servir seulement du guide Croyance mène au summum de la métamatérialité : le marasme de l'inquisition.
Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Maintenant il le sait !! Il doit réagir ! Il doit reculer autant que nécessaire. C'est sa seule issue. La Croyance est capable de diriger une telle manoeuvre.

L'issue passe par une évolution humaine conduite par la Croyance et non pas par une évolution humaine guidée par la Science. La Science ne peut pas guider. Elle peut seulement faire avancer. L'échec de la conférence de Copenhague en est la preuve !!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Avr - 09:31 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Numaron


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 41

MessagePosté le: Jeu 29 Avr - 14:55 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Oh !! Un joli bot .

Merci, mais il s'agit du forum d'un serveur privé World of Warcraft. Or, la "méta matérialité" (et non "métamatérialité") nous intéresse peu. 


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 08:52 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

L'évolution humaine motorisée à l'aveugle par la Science, ses dérivés et ses lobbies a fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. Elle s'est engagée sans s'en rendre compte dans une impasse nommée dérèglement climatique.

Le mur qui bouche l'impasse dérèglement climatique est infranchissable. L'évolution humaine fait pourtant forcer son moteur Science pour espérer le franchir. Rien à faire !! Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

La seule solution est un repli raisonnable. Un recul pour sortir de cette impasse funeste. Elle est funeste parce quelle bouche l'avenir du Terrien.

La délicate manoeuvre de recul doit se faire avec un guide Croyance fiable et évolué. Elle doit aussi se faire avec un moteur Science réglé au minimum afin éviter un emballement qui mettrait le lourd véhicule évolution humaine en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant ni avancer ni reculer.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, le guide Croyance fera tourner l'évolution humaine dans une nouvelle direction puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime.


Revenir en haut
Numaron


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 30 Avr - 10:00 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Je me demande tout de même qui s'amuse à créer des bots aussi inutiles que ça.


Car là sa bat les records.


M'bon pour faire "genre" que c'est pas un bot.


Très cher Claude De Bortoli, sache que sans la science actuelle, nous serions encore à l'âge de pierre, donc libre à toi d'aimer la chasse aux loups avec un silex et un arc fait de bambou, je préfère le confort intérieur de ma maison, même si la fin du monde est proche.


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 08:10 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Gallilé. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. La Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé. Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans une impasse : le dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui faire retrouver un avenir durable et serein.

Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance, elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

L'évolution normal de la Croyance montre à la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour continuer à évoluer dans le bon chemin.

La Science, c'est le moment présent. C'est le quotidien. C'est la vie matérielle. C'est l'instinct et les comportements instinctifs dans toute leur splandeur.

Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.


Revenir en haut
Numaron


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 41

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 10:22 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Wout (pour mon Billy =0)


Je rêve, mais le mec qui a crée ce bot, est vraiment assez bête pour l'envoyer sur un forum de WoW ? XD.


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Dim 2 Mai - 08:35 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

L'évolution humaine motorisée à l'aveugle par la Science, ses dérivés et ses lobbies a fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. Elle s'est engagée sans s'en rendre compte dans une impasse nommée dérèglement climatique.

Le mur qui bouche l'impasse dérèglement climatique est infranchissable. L'évolution humaine fait pourtant forcer son moteur Science pour espérer le franchir. Rien à faire !! Plus la Science force, plus le dérèglement climatique se renforce.

La seule solution est un repli raisonnable. Un recul pour sortir de cette impasse funeste. Elle est funeste parce quelle bouche l'avenir du Terrien.

La délicate manoeuvre de recul doit se faire avec un guide Croyance fiable et évolué. Elle doit aussi se faire avec un moteur Science réglé au minimum afin éviter un emballement qui mettrait le lourd véhicule évolution humaine en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant ni avancer ni reculer.

Une fois la manoeuvre de recul réussit, le guide Croyance fera tourner l'évolution humaine dans une nouvelle direction puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein. Le moteur Science sera remis à plein régime.


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Lun 3 Mai - 08:05 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Le moteur Science, lancé à l'aveugle à plein régime, a provoqué Tchernobyl via sa filiale Nucléaire.

Via sa filiale Pétrochimie, la même Science vient de provoquer un Tchernobyl marin au large des côtes américaines.

Une fois en place aux commandes du véhicule évolution humaine, le guide Croyance mettra le moteur Science au ralenti.

La Croyance démantellera ensuite les idoles entreprises vectrices de pollution.

Le lourd véhicule évolution humaine commencera à reculer. Un recul nécessaire pour le sortir de l'impasse funeste nommée dérèglement climatique. Un recul maitrisé. Calculé. Guidé. La manoeuvre est délicate du fait du recul et du manque de visibilité. L'impasse est étroite. Il ne faut surtout pas accélérer le moteur Science. Le véhicule évolution humaine risquerait de se mettre en travers de l'impasse. Il agoniserait là ne pouvant plus ni avancer ni reculer.

Seule une Croyance forte et évoluée peut guider une telle manoeuvre.


Revenir en haut
Numaron


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 41

MessagePosté le: Mar 4 Mai - 14:58 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Tu sais, le  "Tchernobyl marin" s'appelle marée noire.


J'aime parler aux bots. J'ai presque l'impression qu'ils m'écoutent =').


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Mer 5 Mai - 09:50 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Le Tchernobyl marin est un degré de plus de l'agression du terrien dans la nature de matière très vulnérable à l'intelligence humaine.    


Il n'y a que la métamatérialité qui puisse contrer le summum de la matérialité. La métamatérialité est l'activité de la Croyance. Il n'y a que la Croyance qui puisse guider l'évolution humaine en marche arrière hors de l'impasse dérèglement climatique.

L'évolution humaine ne mettra jamais la Croyance à ses commandes pour une manoeuvre de recul. Une évolution humaine, par définition, a un besoin vital d'avancer. Pas de reculer. Reculer est hors de sa portée. Il faut donc la forcer à reculer. Sans un coup de pouce de la nature de métamatière, détentrice et émetrice de l'énergie intelligence, impossible de faire reculer le lourd véhicule évolution humaine.

Comment la nature de métamatière va t-elle forcer l'évolution du Terrien à reculer ?

La nature de métamatière est détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Par analogie, la nature de matière est détentrice et émettrice de l'énergie instinct.

La nature de métamatière a tout pouvoir sur l'intelligence humaine. Par analogie, la nature de matière a tout pouvoir sur les instincts humains.

Un rappel à l'ordre métamatériel commence par une préparation de terrain pour éviter un enchaînement de faits fatals à la planète. Nous avons dépassé ce stade.

Puis, par un jeu d'intelligence, la nature de métamatière crée deux factions. Une faction enrichit en intelligence. Une faction appauvrit en intelligence. Le déséquilbre est certain. Nous sommes à ce stade avancé.

En phase finale, la faction appauvrit en intelligence n'aura aucune chance face à la faction enrichit en intelligence. Ce sera alors le moment favorable pour faire reculer l'évolution humaine et la sortir de l'impasse dérèglement climatique.

Reculer jusqu'où ? C'est la question que tu te poses ?

La Question n'est pas de savoir jusqu'où reculer ? C'est de reculer coute que coute !!

La Croyance fera reculer autant que nécessaire. Jusqu'au Moyen Age des temps modernes s'il le faut. Elle fera reculer le lourd véhicule évolution humaine tant qu'il se trouve dans l'impasse dérèglement climatique. Si elle le remet en marche avant alors qu'il est encore dans l'impasse, la manoeuvre de recul aura échoué.

La visibilité est réduite du fait du recul. On ne voit pas bien le chemin. La manoeuvre est délicate. Elle est à haut risque. D'où l'importance de laisser le moteur Science au ralenti. Les Petits Frères seront à nos cotés pour nous aider dans cette manoeuvre.

La Croyance étudie la métamatière, pas la matière.

La nature de métamatière a tous pouvoirs sur l'intelligence, pas sur l'instinct.

Inutile d'invoquer la nature de métamatière pour des problèmes concernant l'instinct et la nature de matière. Je te demandais de dire des prières pour rire un peu dans ces moment d'affliction. L'agression sans précédent du Terrien contre la nature de matière très vulnérable à l'intelligence humaine !! Ca t'a pas fait rire. Moi oui !

Quant aux astéroïdes destructeurs deux possibilités : Soit c'est par l'instinct, soit c'est par l'intelligence quelles se sont retrouvées sur Terre.

Par l'instinct. La Terre s'est malheureusement trouvée sur leur chemin. C'est la vie de l'univers de matière. Le résultat sur Terre a été une extinction de masse : on efface tout est on recommence !!

Par l'intelligence. Des fratries humaines extraterrestres adultes hyperévoluées ont dévié des météorites de bons calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination des dinosaures afin de permette aux mammifères de se développer jusqu'à leur apogée, les terriens. C'est une extinction chirurgicale.

Extinction de masse = instinct = action de l'univers de matière
Extinction chirurgicale = intelligence = action de l'univers de métamatière.


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Mer 5 Mai - 11:52 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Le Tchernobyl marin est plus qu'une marée noire. C'est le degré d'agression ultime d'une intelligence humaine devenue anarchique contre la nature de matière et son milieu marin très vulnérables à l'intelligence humaine.

Revenir en haut
Numaron


Hors ligne

Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 41

MessagePosté le: Mer 5 Mai - 12:40 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

Sauf que, les marées noires ne sont pas toujours faîtes exprès, prenons l'Erika, a t-elle fait exprès de sombrer dans les eaux glaciales de l'Atlantique ? Je ne crois pas non.


Tchernobyl a t-il explosé par l'erreur humaine ? Oui. Mais c'est elle reproduite depuis 1986 ... Jusqu'à présent, je ne crois pas. Du moins pas de cet ampleur.


L'erreur est humaine.


Son milieu marin est vulnérable, certes. Mais penses-tu le protéger en parlant (ou en créant un bot) aussi inutilement, va donc sur la plage armé de gants et de sacs en plastique ramasser les déchets des marées noires.


Ton action sur le forum est assez inutile.


 


Revenir en haut
Claude De Bortoli


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 23

MessagePosté le: Jeu 6 Mai - 06:55 (2010)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul Répondre en citant

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. C'est bien là le problème des humains. Evoluer en intelligence et en comportements intelligents, c'est bien dans quelle voie ? Qui peut nous guider ? Le Terrien ne connait pas de fratries humaines extraterrestres plus âgées succeptibles de lui montrer le chemin. Il n'a que la Croyance comme guide. Si il la marginalise, il finit inévitablement dans une impasse funeste.

C'est ce qui c'est produit. L'évolution humaine a marginalisé une croyance en Dieu obsolète. Elle s'est servit seulement du moteur Science pour avancer. La Science fait avancer mais au hasard et l'évolution humaine a finit dans l'impasse nommée dérèglement climatique.

L'évolution humaine sait quelle est dans une impasse funeste. Elle essaie de franchir le mur infranchissable qui bouche l'issue. Elle fait encore forcer son moteur Science déjà à plein régime. Elle le fait forcer jusqu'à la casse. Jusqu'au Tchernobyl terrestre et au Tchernobyl marin.

Des agressions de l'intelligence humaine contre une nature de matière vulnérable à l'intelligence. La nature de matière réputée invulnérable face à l'instinct devient vulnérable face à l'intelligence. C'est une propriété naturelle.

Pourquoi ?

Pour le fonctionnement de la symbiose des univers matériel et métamatériel. C'est par l'intermédiaire de la vulnérabilité face à l'intelligence que l'univers de métamatière transfère son énergie chez son partenaire matériel via les humains.

Coté univers de métamatière, c'est par l'intermédiaire de la vulnérabilité face à l'instinct que l'univers de matière transfère son énergie chez son partenaire métamatériel via les esprits.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:35 (2018)    Sujet du message: La nature de métamatière et la manoeuvre de recul

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    anarchie Index du Forum -> Anarchie -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation